Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CRILJ01

  • Coups de coeur du 28 mai

    Voici les livres présentés lors du coup de cœur du 28 mai 

    en version PDF : Coups de cœur du CRILJ 28 mai 2016 .pdf

    eiffel.jpg Mme Eiffel, Alice Brière – Haquet et Csil, Frimousse (16€)

    Monsieur et Madame Eiffel, jeunes mariés, s'aiment et ne veulent plus se quitter… Main dans la main, ils parcourent la Terre par le biais des réalisations d'Eiffel qui deviennent les gardiens de leur amour. Mais un jour, gris et froid, Cathy veut rester au lit. A partir de ce jour et malgré les visites des plus imminents médecins, la jeune femme dépérit. Eiffel a alors une idée de génie ! Il s'enferme dans son atelier pour construire un « remède architectural ».

    Ce couple symbolise le couple fusionnel qui rappelle les légendes des amants maudits. Librement inspiré de la vie de Gustave Eiffel, le récit de cet album est une belle invitation à découvrir cet ingénieur de talent, ses réalisations et sa célèbre Tour parisienne. Les illustrations de Csil, faîtes de blanc, de noir et de rose, invitent le lecteur elles aussi à se perdre dans les rues de Paris et à imaginer mille vies aux personnages rencontrés.
    farceurs.jpg Les farceurs, Anne – Hélène Dubray, L’Agrume (14,50€)

    Cet album est un livre jeu dans lequel il ne faut pas se fier aux apparences. 10 animaux, cachés derrière des feuillages ou des branches grâce à un jeu de rabats, induisent malicieusement le lecteur en erreur en se faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas.

    A la fois ludique, très beau graphiquement avec des dessins tendres et colorés, l’auteur joue avec le sadisme des grands et l’imaginaire des enfants.
    la dent.png La dent, Julien Perrin et Frédéric Levy, Alice Jeunesse (12€)

    Un babouin trouve une belle dent près d'un point d'eau. Il décide alors de mener l'enquête auprès des animaux des environs : l'hippopotame, le zèbre, le vieil éléphant… jusqu’à la chute très drôle comme il se doit !

    Cette histoire loufoque, écrite sur la base d’une structure répétitive assez classique, est dynamisée par l’illustration aux couleurs très vives.

    Un album drôle et vivant ! Et si l’on cherche une morale, on ne va pas être déçus...

    oniria 1.jpg

    oniria 2.jpgoniria 3.jpg

     

    Oniria (Tome 1) : Le royaume des rêves, B. F. Parry, Hachette (16,50€)

    Oniria (Tome 2) : Le disparu d’Oza – Gora, B. F. Parry, Hachette (16,50€)

    Oniria (Tome 3) : La guerre des cauchemars, B. F. Parry, Hachette (16,50€)

    Eliott, 12 ans, est un garçon d’une grande maturité qu’il puise dans un contexte familiale chaotique. Par l’intermédiaire de sa grand-mère, il va découvrir la possibilité de voyager de manière consciente dans le royaume des rêves.

    Ce dernier s’y rend car il doit trouver une solution pour tirer d’affaire son père touché par une grave maladie. Mais il va rapidement être dépassé par les évènements car il va être embarqué dans des aventures incroyables et croisera le chemin de créatures effrayantes imaginées par les autres dormeurs...

    En transposant les rêves et les cauchemars dans un monde imaginaire, la romancière suggère subtilement une question au lecteur : et si vos rêves prenaient vie dans votre réalité ? Avec une plume soignée, la romancière propose une série de grande qualité et agrippe le lecteur avec une histoire haletante dans un univers fantastique.
     etait une fois.jpg  Il était une fois, Benjamin Lacombe, Seuil Jeunesse (25,40€)

    Cet album, sans texte et en Pop Up, est un délice pour les yeux.

    Benjamin Lacombe plonge le lecteur dans la magie des contes (Alice au pays des merveilles, Pinocchio, Peter Pan...) en essayant de lui faire deviner les contes représentés par une image ou retraçant une scène culte des contes de notre enfance en 3D.
     jouer jeu.jpg  Faut jouer le jeu, Esmé Planchon, Ecole des loisirs (14€)

    Solange est en terminale. Quand Armand et Gabriel lui proposent de participer à un jeu de leur invention intitulé Entrons dans la fiction, elle n'hésite pas. Cependant, ses amis la mettent en garde et lui conseillent de se concentrer sur les choses importantes comme le bac ou les choix d'orientation. Mais Solange ne peut pas imaginer une vie sans jeu ou sans fiction.

    Ce roman, au texte court et à l’écriture fluide et agréable, est un véritable hymne à la vie et à la joie.
     nummer.jpg  Nummer, Frédéric Staniland, Scrinéo (16,90€)

    1er septembre 1939, deux jours avant la déclaration de guerre, Toni vient de passer la frontière alsacienne pour fuir le danger nazi. Il a dû quitter son père et tout ce qu'il connaît. Mais à Algolsheim, c'est l'ordre d'évacuation générale Tout le monde se prépare à partir. Et très vite, l'adolescent se sait poursuivi. Espions allemands puis anglais semblent rechercher quelqu'un ou quelque chose... Poursuite, trahisons, aventures... destins heureux ou tragiques. et surtout, un mystère... Un mystère qui va traverser les années jusqu'à nos jours quand un octogénaire cherche à résoudre l'énigme de Nummer, livre indéchiffrable, témoin d'une guerre encore trop fraîche. Aidé de deux jeunes voisins un peu envahissants, il mène l'enquête sur les traces de son propre passé, de celui de Toni, jusqu'à redécouvrir, enfin, l'incroyable histoire...

    Voici un roman qui mêle un côté historique avec un côté mystérieux et une enquête. Tout au long du roman, deux histoires, deux époques, se répondent. Deux histoires qui ne semblent rien à voir l'une avec l'autre au départ, puis qui peu à peu, trouvent des points de connexion et finissent par se superposer. Habilement dilué tout le long du roman, le suspense est vraiment prenant, l'auteur ayant pris soin de dissimuler les indices et de nous les dévoiler que progressivement.

    Frédéric Staniland ne laisse pas une minute de répit à son lecteur, entre révélations, rebondissements, actions et références à une histoire forte et émouvante. Il n’hésite pas à immerger le lecteur dans l'Alsace de la Guerre en évoquant le tiraillement de la population locale, déchirée entre deux pays.

    Bref, Nummer est un roman bien ficelé, qui, fort d'un ancrage historique, captive son lecteur de bout en bout.
     chiens.jpg  Les chiens, Allan Stratton, Milan (14,50€)

    Fuyant sans cesse son père violent, Cameron et sa mère s'installent dans une nouvelle maison. Mais le jeune garçon découvre qu'un massacre s'est déroulé 50 ans plus tôt dans la ferme : un homme a tué sa femme et l'amant de celle-ci. Leur petit garçon, Jacky, est mort étouffé dans un coffre, terrifié par les chiens paternels. Mais le fantôme de Jacky apparaît à Cameron…

    Palpitant, effrayant, efficace, ce thriller met en scène deux drames familiaux qui se télescopent à 50 ans d'intervalle. L'atmosphère est oppressante, angoissante et les personnages captivants. L'histoire, construite autour du suspens et de l'attente de la révélation, empêche de refermer le livre. L'auteur réussi a mettre dans son récit une intensité dramatique, qui flirte avec le fantastique et la folie.
    ne t arrete pas.jpg   Expérience Noa Torson (Tome 1) : Ne t’arrêtes pas !, Michelle Gagnon, Nathan (16,90€)

    Hacker talentueuse et solitaire, Noa vit depuis plusieurs années en marge de la société. Un jour, elle se réveille sur une table d'opération, une cicatrice en travers de la poitrine, sans savoir où elle est et pourquoi elle a été opérée. Elle prend la fuite poursuivie très vite par des tueurs. Pour survivre, elle a besoin d'aide car elle est la clé d'un terrible secret. En parallèle, Peter fouille dans les affaires de son père, et découvre une étrange affaire. Il s'empresse de rechercher des informations sur Internet, quand tout à coup, des hommes entrent chez lui, le menace tout en prenant son ordinateur portable. Ce qui relie ces deux êtres, ce sont les capacités phénoménales qu'ils détiennent sur Internet. Par jeux de coïncidences, ils vont se retrouver grâce à un réseau de hackeurs, et vont se rendre compte que ce sont les mêmes hommes qui les pourchassent…

    Ce roman est un thriller haletant rempli d'actions qui s'enchaînent continuellement sous fond de manipulations génétiques et de société corrompue par l'argent et les intérêts particuliers. La tonalité du récit est grave, la tension constante et l'atmosphère angoissante.

    Le lecteur n'a pas une seconde de répit et est captivé par les courses poursuites qui se succèdent, les bagarres nombreuses et une adrénaline à son paroxysme.
     demain reves.jpg  Demain les rêves, Thierry Cazals et Daria Petrilli, Motus (14€)

    Demain les rêves est une fable contemporaine sur la crise qui touche tout le monde, mais sur laquelle on ne pose pas souvent des mots à destination des enfants.

    L'album, aux images très surprenantes et magnifiques proches du surréalisme, est une invitation à revenir à la source de l'imaginaire d'où naissent toutes les civilisations. Et si nous recommencions à écouter nos rêves, nos intuitions, nos idées les plus inattendues ?

    Les enfants, à ce titre, ont beaucoup à nous apprendre, eux qui ont encore les pieds et le cœur enracinés dans la terre fertile de leurs rêves…
     faces cachees.jpg  Nos faces cachées, Amy Harmon, R – jeunes adultes (17,90€)

    Ambrose Young, Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise, est beau comme un dieu ! Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances. Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus...

    Bien que ce roman parle de d'amour et de premiers émois entre jeunes gens, il parle surtout du handicap, de l'acceptation de l'autre, d'ouvrir les yeux sur la vraie beauté, celle de l'âme. Une magnifique histoire de tolérance, pleine de sensibilité et de bon sens avec des personnages riches et adorables qui proposent de réels moments d'humour et de profondes émotions.
  • Rencontre entre comités de lecture et auteurs étoilés

    Vendredi 3 juin après midi, dans des salles de l'ESPE de Bourg en Bresse, des comités /club de lecture de trois collèges ont rencontré les auteurs venus grâce au succès rencontré lors de ces derniers mois de lecture. Deux d'entre eux étaient présents, Frédéric Staniland et Laura Millaud, car suite aux événements, Julien Perrin n'a pas pu venir. Claire Cantais, la marraine, était aussi présente et tous ont bénéficié d'un accueil chaleureux !

    Les lecteurs ont laissé leurs impressions du moment

    POJ 20160056.jpgPOJ 20160057.jpgPOJ 20160058.jpg

  • Présentation du 7 ème festival de la 1ère oeuvre de littérature de jeunesse

    Une présentation en images des auteurs, marraine et des rendez vous de ce 7 ème festival

    https://www.youtube.com/watch?v=zRCoRvoNaPQ&rel=0

     

  • Palmarès du 7 ème festival de la première oeuvre de jeunesse

    Voici les titres plébiscités et le nom des auteurs qui viendront à notre festival 2016 en compagnie de la marraine Claire Cantais :

    claire cantais.jpg

    6/9ans :la dent de Julien Perrin  

    la dent.jpg

          10/12 ans :La marque des soyeux de Laura Millaud                        

    marque soyeux.jpg

     

    13 ans et plus : Nummer de Frédéric Staniland

    nummer.jpg

  • Lâcher de livres 2016

    Prêts pour le lâcher de livres du 6 ème festival de la première œuvre jeunesse !

    Une date le 21 mai 2016 à partir de 14 heures

    dans les rues de Bourg en Bresse